Ça branle dans le manche

Auschwitz commence partout où quelqu'un regarde un abattoir et pense: ce sont seulement des animaux. T.Adorno

03 juillet 2007

Le milieu tauromachique pleure l’un des siens mais croyez-moi, ya pas que des affligés

Qu'est-ce qu'il ne faut pas supporter parfois comme fadaises ! J'ai manqué de m'étrangler de rage en lisant un article et son titre, surtout le titre d'ailleurs, publié dans le quotidien Sud-Ouest le 28 juin. Voici le titre : " les toros pleurent le tendre "macho" de Buros". Car vous ne le savez pas, ce papier est consacré à la mort d'un fana de la corrida, un aficionado comme ils disent, un artiste-peintre dont l'oeuvre a tourné pour l'essentiel autour de l'illustration d'ouvrages à la gloire de la... [Lire la suite]
Posté par TAOMUGAIA à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]