Ça branle dans le manche

Auschwitz commence partout où quelqu'un regarde un abattoir et pense: ce sont seulement des animaux. T.Adorno

09 janvier 2010

La question n'est pas : peuvent-ils parler? mais peuvent-ils souffrir ?

"Il faudra donc, peu à peu, réduire les conditions de la violence et de la cruauté envers les animaux, et, pour cela, sur une longue échelle historique, aménager les conditions de l'élevage, de l'abattage, du traitement massif, et de ce que j'hésite (seulement pour ne pas abuser d'associations inévitables) à appeler un génocide, là où pourtant le mot ne serait pas si inapproprié.Quand j'ai abordé cette question aux États-Unis, à la Faculté de droit d'une université juive, j'ai utilisé ce mot de génocide pour désigner... [Lire la suite]
Posté par TAOMUGAIA à 08:09 - - Commentaires [18] - Permalien [#]