Ça branle dans le manche

Auschwitz commence partout où quelqu'un regarde un abattoir et pense: ce sont seulement des animaux. T.Adorno

25 juillet 2010

Álvaro Montes chute devant le col de l'urètre et abandonne son périné

Alvaro_Montes_herido_grave

Álvaro Montes ne pourra plus faire pipi debout. Ni même assis. Peut-être qu'en faisant le poirier, ce sera possible...
Second couteau du tueur El Juli, il s'est fait massacrer toutes les parties molles du périné, ou du pelvis, ou des deux mon capitaine, par le cinquième toro de la journée, dans l'arène de Roquetas de Mar (Almería).
Destruction achevée du plexus veineux péri-prostatique, du muscle sphincter strié, du cul-de-sac latéro-vésical, rupture de l'urètre, tels sont notamment les dégâts causés par le magnifique coup de boule du brave animal.
Ce samedi 24 juillet, c'était vraiment miction impossible pour Álvaro Montes.

Posté par TAOMUGAIA à 09:30 - Traditions connes et cruelles - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    bien

    très très bien, même

    Posté par terrienne01, 25 juillet 2010 à 17:27
  • à défaut d'une belle journée ou d'une journée juste, ce fut une journée qui aura au moins permis de venger un peu les toros...
    tu crois qu'il va ramper le reste de sa vie, ce gros naze de torero? j'espère en tous cas... peut-être passera-t-il le reste de sa misérable vie à faire moins de mal aux animaux???

    Posté par CHRISSOU BOUBOUS, 25 juillet 2010 à 21:48
  • comme j'aime ta prose,Taomugaia

    je suis comblée de joie.pourquoi se priver de se réjouir?qui a demandé à cet abruti d'aller torturer nos frères?

    Posté par catherine, 26 juillet 2010 à 00:24
  • cool

    il pourra pas se reproduire au moins

    Posté par l'elfe, 26 juillet 2010 à 14:14
  • je l'espère, l'elfe.. je l'espère fortement.

    Posté par CHRISSOU BOUBOUS, 26 juillet 2010 à 21:16

Poster un commentaire