Ça branle dans le manche

Auschwitz commence partout où quelqu'un regarde un abattoir et pense: ce sont seulement des animaux. T.Adorno

26 juillet 2010

Arturo Macías, thorax pas deux fois le même coup de bol !

A croire que nos malheureux amis suppliciés dans l'arène savent que dans deux jours, en Catalogne, il sera mis un terme à cette saloperie de corrida...Ils redoublent d'efforts, les pauvrets, pour marquer le truc avant de crever sous les coups de ces pervers déguisés en ballerine poilue.Mais pas de chance, ça ne paie jamais. Ils ne décrochent pas le pompon en envoyant un de ces tristes pantins bouffer le chiendent par la racine.Regarde ce brave toro, hier, dimanche 25 juillet, dans l'arène d'El Puerto de Santa María (Sevilla)...... [Lire la suite]
Posté par TAOMUGAIA à 07:54 - - Commentaires [36] - Permalien [#]