Ça branle dans le manche

Auschwitz commence partout où quelqu'un regarde un abattoir et pense: ce sont seulement des animaux. T.Adorno

12 septembre 2010

Les malfaisants

tableau_chasse_a_courre

Des hommes cruels et arriérés accusent les vautours fauves, précieux équarrisseurs naturels, d’être de voraces prédateurs, imaginant, pour asseoir leur propagande, des attaques de ces pacifiques charognards, au même titre qu’ils prétextent la légitime défense pour tuer systématiquement les ours.
Ils fusillent le tétras et l’isard, au nom des Traditions et veulent des routes, des tunnels, des stations de skis en montagne, au nom du Progrès.
Ce sont les hommes contre-nature.

Dans d’autres lieux, des personnages similaires jouissent de la torture publique d’un taureau ou poursuivent un cerf pendant cinq heures avant de le poignarder.

Un observateur étranger aux peuplades qui sévissent présentement sur la planète ne manquerait pas de s’étonner de la férocité insondable de tant d’humains exerçant sur les animaux, êtres sensibles, leur instinct de mort qui trouve par ailleurs à s’exprimer aux noms des dieux ou des races, des nations et des partis.

L’inquiétant bipède se décerne volontiers des titres de noblesses, se proclamant espèce élue, qualifiant de « culture » ses réalisations devant lesquelles il s’extasie dans un touchant conditionnement grégaire.

Il n’a pourtant pas de quoi être fier de ses œuvres car s’il s’avère capable d’élévation éthique et de bonnes découvertes scientifiques, la violence, la sottise crasse, la superstition fanatique, la cupidité affairiste marquent trop de ses actes.

Ce qu’il faut concevoir est que l’Histoire ne fait sans doute que commencer.
Les malfaisants disparaîtront-ils avec les générations pour laisser la place à des humains davantage hominisés, c’est-à-dire armés de la raison et du sentiment pour aborder l’univers ?
C’est ici le grand défi, le combat de la lumière contre l’obscurité, la mutation comportementale décisive.

En attendant, manifestons contre la torture tauromachique et contre la chasse, votons contre ceux qui viennent d’autoriser la réalisation de 850 nouveaux kilomètres d’autoroute et qui sacrifieront toujours la Nature à la spéculation mafieuse des petits copains, agissons contre les malfaisants et pour que triomphent le respect du vivant et l’amour de la Nature.

Gérard Charollois- CV & N (Convention Vie & Nature)

Posté par TAOMUGAIA à 08:31 - Traditions connes et cruelles - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    trop pessimiste

    pour penser une seconde que les lumières vaincront.
    Trop d'inégalités partout, trop de matraquage pour que les esprits soient formatés au bon vouloir du prince. Et lutter contre les égoïsmes de tout un chacun c'est comme des coups d'épée dans l'eau.
    Sapiens est sans conscience, empli seulement de ses mesquines représentations d'un monde qui lui appartient. Si quelques consciences crient et soulèvent les bonnes questions, il a tôt fait de les tourner en ridicule ou de les oublier.

    Posté par hébé, 12 septembre 2010 à 08:59
  • bien rentrés de Nîmes

    et super heureuse d'avoir fait votre connaissance à toutes et tous !
    vous aurez les photos demain.

    Posté par terrienne01, 12 septembre 2010 à 19:00
  • Nous avons manifester pour notre petit bois. En effet, l'on veut élargir le périphérique (ring) de Bruxelles, trois bandes de plus. Et évidemment au détriment du petit bois ou bien des gens aiment aller se promener et promener son ou ses chiens.

    Un petit détail cependant......l'on n'y pratique pas la chasse.
    KlaRA

    Posté par KlaRA Desgaspard, 13 septembre 2010 à 10:05

Poster un commentaire