Ça branle dans le manche

Auschwitz commence partout où quelqu'un regarde un abattoir et pense: ce sont seulement des animaux. T.Adorno

10 avril 2016

La vérole des bosquets ou le front al viandards

TABLEAU

Le temps était au beau, le printemps s'installait pour de bon, dans le jardin, les piafs avait fini de niquer et les nids étaient prêts à accueillir les couvées.
J'avais retapé le grillage du poulailler, pour que maman renard ne puisse pas emporter les cocottes et les filer à becqueter à ses lardons. Désolé pour elle, ils ont la dalle mais c'est pas de ma faute s'il n'y a plus de rongeurs à bouloter dans les campagnes.

Et je suis allé faire un tour en forêt. J'ai été scotché...Pas de vie, une ambiance de mort, des bestioles se comptant sur les doigts d'une main.
C'est vrai, on a dépassé à peine la date de fermeture de la grande tuerie annuelle mais quand même, ça fait flipper.  La vermine des talus a tout lessivé, zéro trace de vivant...la zone est nettoyée de tout ce qui est sensible. Y'a davantage de vie dans un cimetière, je suis sûr.

Et j'ai fait le parallèle avec des villes comme Alep ou Palmyre, noircies de décombres, de ferrailles cramées et de plombs, zones zombies désormais. Après la prise de ces villes par DAESH (rebelles soutenus par l'occident pour faire plaisir aux émirs), plus rien ne reprendra vigueur, ou alors dans 50 ans.
Il faudra du temps pour restaurer un semblant de vie.  Connards de takfiris et racaille des bosquets même combat ?  En tout cas, là où passent les viandards, rien ne repousse.
       
Cette haine du vivant est hallucinante. Dernier exemple ? Le récent projet de loi pour la reconquête de la biodiversité ! Le lobby de la chasse a pourri le truc lors de son passage au Sénat et fait supprimer des dispositions un poil contraignantes (faut pas déconner non plus, ça reste du débat parlementaire bien influencé)  relatives à la chasse à la glu et à la chasse du blaireau.

Et comme ils tiennent absolument à buter les oiseaux avant la période de reproduction (cherche pas la logique, y'en a pas, dans leurs crânes de siroteurs de jaja), ce sera accordé.

Comment libérer nos campagnes et nos forêts de la haine de la milice des bosquets ? 

 

 

Posté par TAOMUGAIA à 19:06 - Traditions connes et cruelles - Commentaires [57] - Permalien [#]

Commentaires

    je passe par là

    comme souvent, avec l'espoir que l'endroit est encore habité par des humains "aimables". et j'embrasse tou(te)s mes ami(e)s qui font pareil.

    Posté par terrienne01, 19 mars 2017 à 19:06
  • Pareil... Je ne vous oublie pas (et comment vous oublier ? ) ... Tiendez bon les gens pour les zanimos et contre les tueurs du vivant, au nom de la tradition ou du sadisme.

    Posté par TAOMUGAIA, 19 mars 2017 à 20:52
  • Epervier Malingre toujours debout.

    Y'a toujours des endroits pour jeter la pierre dans la gueule du débat. Ce qui n'empêche la visite au moins hebdomadaire, faut pas déconner. Salut les gens !

    Posté par Frank, 20 mars 2017 à 16:09
  • Salut

    Bonjour au monde.

    Vous pouvez désormais faire une visite sur mon site où j'ai édité un essai en ligne;
    https://eriklaurent2.wixsite.com/monsite

    Ben on se refait pas, les chasseurs sont souvent à la une!!!Hi Hi Hi !!!

    Posté par Turdus, 24 mars 2017 à 07:49
  • ça va les jeunes ?

    n'oubliez pas d'aller voter pour le moins pire siouplait

    Posté par terrienne01, 23 avril 2017 à 13:54
  • salut mon Turdus

    je me suis permis de mettre ton dernier article sur ma page fesse de bouc afin d'en faire profiter un max de monde. je t'embrasse super affectueusement comme j'embrasse tous mes ami(e)s qui passent par ici.

    Posté par terrienne01, 14 mai 2017 à 17:46
  • Coucou

    Un petit coucou à tout le monde. Nous tiendons bon, Hervé et la lutte continue ...

    Posté par Mims, 27 mai 2017 à 08:41
« Premier   1  2 

Poster un commentaire