Ça branle dans le manche

Auschwitz commence partout où quelqu'un regarde un abattoir et pense: ce sont seulement des animaux. T.Adorno

27 août 2009

Animaux cobayes et victimes humaines

204_0003

Je ne te présente pas Florence Burgat, philosophe et directeur de recherche à l'INRA, je t'en ai parlé maintes fois. Ses ouvrages sur l'animal, sur son statut et sa condition d'être souffrant, sensible, sont remarquables.
André Ménache est un peu moins connu et pourtant, le travail qu'il réalise au travers de son association est indispensable à qui se préoccupe de la cause animale.
Il est en effet docteur vétérinaire et directeur exécutif d'Antidote Europe, une organisation opposée à l'expérimentation animale.

Antidote Europe-http://www.antidote-europe.org- conteste en effet la validité et la nécessité des dispositifs expérimentaux prenant l'animal comme modèle biologique et avance que les preuves que l'expérimentation animale profite aux humains sont très loin d'être présentées.
Antidote Europe travaille actuellement sur le programme REACH (Regulation, Evaluation and Authorization of Chemicals), ce programme de toxicologie scientifique européen qui entraînera le sacrifice de centaines de millions d'animaux.

Florence Burgat et André Ménache animeront une conférence-débat sur le sujet le jeudi 24 septembre à 19 heures.
Ce sera à Paris : salle Tilleul-Maison des associations, 10-18 rue des terres au curé 75013 Paris, métro: Olympiades (ligne 14).

Le programme

-Présentation des problématiques et enjeux de l'expérimentation animale
-La révision de la Directive 86/609/CEE
-Description des méthodes sans animaux et avantages pour la santé humaine
-Présentation de résultats récents sur la toxicité des pesticides
-Solutions fiables et peu coûteuses dans le cas du projet REACH

Posté par TAOMUGAIA à 09:13 - Animal on est mal - Permalien [#]