Ça branle dans le manche

Auschwitz commence partout où quelqu'un regarde un abattoir et pense: ce sont seulement des animaux. T.Adorno

31 juillet 2010

Découvrez Pontevedra, ses bourreaux, ses voyeurs...

PONTEVEDRA thisispain3

Ce n'est pas parce que la région catalane a interdit la corrida que l'Espagne ne persévère pas dans la torture festive, dans cette course avec la mort, épuisant en se marrant un animal piégé et humilié.
Par exemple en Galice, à Pontevedra plus exactement. Mais un collectif imposant (même les anarcho-syndicalistes de la CNT sont de la partie !) conduit mobilisation sur mobilisation. Avec un temps fort, le 31 juillet, et la manif' qui débutera à 20 heures.

Posté par TAOMUGAIA à 06:50 - Traditions connes et cruelles - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    ne jamais lâcher!!!! ne pas faiblir... notre lutte pour l'animal est loin d'être achevée... merci à eux!

    Posté par CHRISSOU BOUBOUS, 31 juillet 2010 à 11:07
  • et oui,bataille gagnée

    n'est pas victoire!il ne faut pas lâcher l'affaire comme on dit.en tout cas ,enfin des résultats qui deviennent encourageant.

    Posté par catherine, 31 juillet 2010 à 23:37

Poster un commentaire