Ça branle dans le manche

Auschwitz commence partout où quelqu'un regarde un abattoir et pense: ce sont seulement des animaux. T.Adorno

16 juin 2010

Au prochain arrêt, l'un des deux sera laissé au bord de la route

visuel

Qui de l’animal ou de la fillette sera abandonné au prochain arrêt ?

La réponse est évidente :
Benji le chien. Mais envisager que Léa puisse être laissée sur le bord de la route est choquant, bien entendu. D’où le malaise.

C’est sur ce ressort et cette ambiguïté que s’appuie la dernière campagne de la Fondation 30 Millions d’Amis contre les abandons, lancée le 15 juin. Car si l’on ne peut accepter l’idée qu’une fillette soit abandonnée, nous devrions tout autant être indignés que l’on puisse se débarrasser chaque année de 100 000 animaux de compagnie, dont 60 000 en période estivale.

En plaçant sciemment sur le même plan la jeune fille et le chien, et en laissant planer sur eux le même doute, la Fondation 30 Millions d’Amis souhaite – cette année encore – frapper les esprits et attirer l’attention du public sur la nature d’ « être sensible » de l’animal tel que défini, en France, par la loi du 10 juillet 1976 et en Europe, par l’article 13 du Traité de Lisbonne (2009).


Dans la continuité de ses campagnes précédentes, la Fondation entend une nouvelle fois bousculer les mentalités et le regard porté sur les animaux.

Posté par TAOMUGAIA à 07:04 - Animal on est mal - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    formidable affiche !
    30 millions d'amis font toujours des trucs de ce genre, ils sont très forts !
    faites comme moi, adhérez.
    (ah lala, qu'est-ce qu'elle nous gonfle, la vieille, à vouloir nous faire adhérer partout).

    Posté par terrienne01, 16 juin 2010 à 11:56
  • moi déjà adhérer, ma terrienne préférée!!!!
    en effet l'affiche porte un message fort et c'est bien de bousculer un peu les mentalités... je me suis faite incendier il y a peu encore parce que je met l'animal et l'enfant sur le même plan, mais je ne me résigne pas et ne renonce jamais à cette idée dans les discussions....

    Posté par CHRISSOU BOUBOUS, 16 juin 2010 à 20:32
  • réponse aux crétins qui abandonnent

    si tu ne veux pas d'animaux,personne t'oblige!les enfants sont malheureux justement quand les parents agissent ainsi.pas tous bien sûr si les parents leur donnent des animaux comme jouets.la semaine dernière,ça y est j'ai encore eu un cadeau de "noël"un chaton abandonné sur mon terrain.en 2010 pas croyable d'entendre,"mes chattes je veux qu'elles fassent une portée ou "oh je les donne facilement et ils vont tous bien"quand je pose la question,ah c'est sûr,vous avez des nouvelles?"heu non mais ...."t'as juste envie de baffer. ma terrienne moi aussi je me répète mais bon sang ,qu'on me disent d'où viennent tous ces chats qui remplissent les refuges où trainent les bois quand ils ne sont pas "déposés" chez des gens,ou refuge comme chez moi?
    les chiens c'est bien pareil et tout les animaux de compagnie,oui compagnie,c'est curieux comme mot,n'est-il pas vrai, potiche oui!!!!!j'en ai marre

    Posté par catherine, 17 juin 2010 à 02:48
  • Bien sur, ce ne sera pas Léa, mais qu'aura t-elle apprit de cet abandon ?
    Moi, quand on me reproche de mettre les enfants et les animaux sur le même plan, je rappelle qu'il n'est pas question de confondre son chien et son fils, il est simplement question de responsabilités exactement identiques.
    Pour garder son enfant, on trouve des solutions envers et contre tout, mais pour garder son chat (qui représente même moins de contraintes) on n'en trouverait pas ?

    Posté par Croco, 17 juin 2010 à 10:37
  • et ben chez nous, quand on parle des chats, on dit toujours "les enfants", parce que c'est exactement ce qu'ils sont : nos ENFANTS, ni + ni moins.
    et que tous ceux que ça choque aillent se faire foutre !
    voilà.

    Posté par terrienne01, 17 juin 2010 à 12:35
  • Sur l'île de la Réunion, c'est la période des mutations, des retours en métropole. Les annonces fleurissent dans les journaux, du style : "cause départ métropole, donne chien (suit descriptif...) mais on peut lire aussi "échange chien contre vélo environ 500 euros ". On échange aussi contre des ordinateurs !!! Il y a aussi ceux qui déménagent, partent et laissent l'animal (parfois plusieurs)dans la maison. Aux voisins de gérer lorsqu'ils s'en rendent compte (dans le meilleur des cas...) Les refuges sont archi-pleins, la fourrière ne désemplit pas. Le nombre d'animaux euthanasiés est monstrueux....Quant aux chiens et chats errants, ils font partie du paysage que ce soit en ville ou à l'extérieur...Moi aussi, j'en ai marre. Marre de la lâcheté, de la cruauté, de l'indifférence. Marre de me dire que les chiens de la SPA que l'on va balader le samedi après-midi pour qu'ils sortent un peu de leurs cages vont y rester parfois des mois. Certains ne peuvent même plus être placés tant ils sont habitués au refuge.
    Marre que les gens achètent des chiens en "cadeau" à Noël pour les abandonner quelques mois après parce qu'un chien, ça fait pipi, caca, ça aboie, ça mange, ça nécessite des visites au véto, ça grandit, ça grossit, ça fait des bêtises (ben oui, en le laissant seul de 8 heures à 19 heures, ça peut s'expliquer !!!). On est très vite loin de la petite peluche idéale....Moi aussi, je place les animaux au même rang que les humains en terme de responsabilités et de considération. Et je le dis, que cela plaise ou non.
    Si cette campagne pouvait faire réfléchir et changer le sort de ceux dont l'abandon est déjà programmé !!!

    Posté par Martine Réunion, 17 juin 2010 à 21:19
  • les chiens

    coute cobien slvp

    Posté par beyonce, 15 janvier 2011 à 21:46

Poster un commentaire