Ça branle dans le manche

Auschwitz commence partout où quelqu'un regarde un abattoir et pense: ce sont seulement des animaux. T.Adorno

19 mai 2012

Trafics d'indulgences écologiques au profit des bétonneurs

arton4577-f777c

Le coeur d'une ville...hélas-Jean-marc Sérékian-Éditions Le passager clandestin

Votre ville « attend son tram » ? Vinci, Bouygues, Eiffage « aménagent votre cadre de vie »? Une nouvelle Ligne Grande Vitesse « desservira bientôt votre région »?
Vous vous interrogez sur la nécessité de tels projets ? Sur leur coût environnemental ? Sur leur impact sur votre vie quotidienne ?
Vous ne vous souvenez pas avoir été consultés préalablement à leur mise en œuvre ? Lisez ce livre. Des millions de français assistent ainsi chaque jour à la transformation de leurs territoires par ces « grands projets » dont la neutralité est plus que douteuse.

Ce texte est le fruit des observations de l’un d’entre eux.

À Tours, les travaux préparatoires à l’installation du futur tramway entraînent, à partir de 2009, la destruction systématique du patrimoine arboré. Devant la disparition brutale des arbres de sa ville, l’auteur s’interroge sur ce nouvel engouement pour « l’écomobilité durable ». Le tramway se révèle être le Cheval de Troie d’une nouvelle conception de la ville. Il y impose des parcours et des espaces de sociabilité balisés, y introduit la vidéosurveillance et la « prévention situationnelle », tandis que la majeure partie de l’espace public est concédée à des multinationales au nom du « partenariat public-privé ».

La multiplication de ces chantiers urbains ou périurbains aboutit ainsi à la production d’une humanité « hors sol » dont les désirs et la force de travail sont capturés dans des villes-machines, tout entières dédiées à la croissance économique.
À travers le cas singulier de Tours, cet ouvrage dévoile les logiques de contrôle du vivant à l’oeuvre derrière les politiques modernes d’urbanisme.

Posté par TAOMUGAIA à 08:18 - Les assassins de la nature - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Mercredi 23 mai 2012 pour Paul Watson

    Extrait de la dernière lettre d´infos de Sea Shepherd) :

    "This Wednesday, May 23rd, we are calling upon all supporters of Captain Paul Watson to go to the nearest German ambassy or consulate between 11 00 and 13 00 hours (local time) to protest his unjust arrest and impending extradition. Organize or join the cacophony of voices and demand Captain Paul Watson´s freedom!

    This internation day of protest coincides withe the Costa Rican President´s visit to Germany. Make your voice be heard! Be respectful in your conduct and communications, but keep the pressure on. With your help, we can persuade the President of Costa Rica, the German Chancellor, and the Honorables Ministers of Germany to safeguard Captain Watson´s rights by not bowing to bogus accusations of shark fin poachers who are nothing more than common criminals."

    Alors, que le plus de monde possible se rassemble devant l´ambassade d´Allemagne à Paris ou devant les consulats allemands. Dans le respect et la dignité, la pression n´en sera que plus forte.
    N´abandonnez pas le Capitaine Watson. L´Allemagne ne doit pas céder aux exigences de la mafia des ailerons de requins.
    MERCREDI 23 MAI 2012, ENTRE 11 HEURES ET 13 HEURES

    Posté par martine, 20 mai 2012 à 09:14

Poster un commentaire