Ça branle dans le manche

Auschwitz commence partout où quelqu'un regarde un abattoir et pense: ce sont seulement des animaux. T.Adorno

18 avril 2008

Cluny : le trou du cul de la Bourgogne a des rougeurs

Certes, ce titre est quelque peu trivial, voire vulgaire.Que veux-tu, c'est pourtant bien ce qui m'est venu immédiatement à l'esprit en pensant à la singulière ironie de l'histoire qui voit une ville, reconnue comme le centre intellectuel incontesté en Europe du moyen-âge classique (c'est à dire après le 1er millénaire), devenir le trou de balle de la Bourgogne, endroit anatomique qu'on a honte d'exposer à la population. Je parle de Cluny, en Saône-et-Loire. célèbre pour son abbaye qui a réformé la règle bénédictine. Mais je... [Lire la suite]
Posté par TAOMUGAIA à 10:38 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

13 avril 2008

L'argent canadien a l'odeur du sang

          Putain, j'ai la rage. Ils ont osé. Il a osé. Lui, Loyola Hearn, ministre canadien de la pêche. II a ordonné aux garde-côtes, armés, à bord des brise-glace Des Groseilliers et Sir Wilfred Grenfeld d'arraisonner le navire de SSCS (Sea Shepherd Conservation Society), l'association de Paul Watson, de le saisir, le perquisitionner puis de présenter les membres de l'équipage devant la justice canadienne. Cet abordage est intervenu hier, dans le détroit de Cabot (côte ouest de Terre-Neuve).... [Lire la suite]
Posté par TAOMUGAIA à 16:59 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
06 avril 2008

Le con, la brute et le tuant

Alors que je me préparais à livrer un article sur Mathieu Da Silva (25 ans), apprenti tueur en série, roi du collet, dont le semestriel Nos chasses-spécial piégeage nous tire le portrait (il prend 20 renards et 30 mustélidés par an plus quelques carnassiers) en s'extasiant sur son inventivité (ce sinistre abruti a imaginé des techniques sortant de l'ordinaire, du genre laisser vieillir les câbles sous la pluie), voilà t-il pas que je tombe sur une merveille de tradition absolument conne et foutrement cruelle. Et zyva; comment... [Lire la suite]
Posté par TAOMUGAIA à 17:19 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
03 avril 2008

La racaille des talus et des sous-bois s'est soulagée

Ce qui devait arriver est arrivé. A force de pressions, de menaces, de plaintes, les tueurs de l'aube et autres fracassés ont obtenu de l'hébergeur Le Monde et de son équipe de modérateurs craintifs et paresseux la désactivation définitive de mon blog. Une première mort. Pour la liberté d'expression comme pour l'illusion de croire que les accros au sang peuvent tolérer la critique du moment qu'on les laisse exercer leurs penchants sadiques. Non...Ces enfoirés n'aiment pas qu'on leur renvoie une image d'eux un peu... [Lire la suite]
Posté par TAOMUGAIA à 13:45 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
29 mars 2008

Pauvre fille !

Aurélie, est-ce vraiment de ta faute ? A priori, oui, mais en réalité, on dirait bien que tu as été bercée trop près du mur. C'est une image hein ! Ce que je veux dire par là, c'est qu'avec le père que tu as (et on ne choisit pas sa famille), tu as des excuses pour être devenue ce que tu es aujourd'hui. A bien réfléchir, ça n'aurait pas été pire si tu avais été livrée à toi-même toute petite, du genre Mowgli, élevée par une meute de limaces ou bien de Mantes religieuses (Mantis Religiosa). Car nous sommes bien en... [Lire la suite]
Posté par TAOMUGAIA à 18:34 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
12 mars 2008

Les journées du tueur Pedro Gutiérrez Lorenzo, ‘El Capea’, sont très occupées

Pedro Gutiérrez Lorenzo, 'El Capea', est un tueur de toros. Un matador si tu préfères. Ce sombre guignol va atteindre la trentaine dans quelques mois. Il est originaire de Salamanque. C'est un vicieux polyvalent. Je veux dire par là qu'il a plusieurs cordes à son arc.Pour faire court, voilà donc le genre de type qui ne peut pas rester, même pour une heure, passif.Il doit toujours faire du mal, torturer, tuer, faire crever ce qui vit. Un hyperactif de la cruauté. La presse espagnole nous raconte qu'une cellule spéciale de... [Lire la suite]
Posté par TAOMUGAIA à 14:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

11 mars 2008

Jaime Ferrero Ávila est un chasseur vraiment très spécial

Si tu y tiens, Sébastien, tu pourras vérifier toi-même. Tu ne seras pas déçu du voyage. Ne te gêne pas, si t'as pas confiance en moi. Donc, je te dis qu'il suffit d'aller sur une dizaine de blogs de chasseurs pour constater que la plupart d'entre eux te balancent des photos atroces de leurs exploits, eux tout sourire devant des corps poisseux de sang, tête d'animal aux yeux vitreux, langue pendante. Tableaux de chasse sordides, comme celui-là  par exemple Ou celui-ci Et le dernier Et si tu te reportes à... [Lire la suite]
Posté par TAOMUGAIA à 10:26 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
25 décembre 2007

Le renard et le connard

Mais tu n'as pas honte ? Non, tu es fier visiblement, puisque tu as encouragé, minable tueur des bosquets, ta fédération départementale de viandards (celle du Pas-de-Calais), à publier cette photo ignoble pour l'édification des générations à venir, pour leur donner le goût du piégeage. Piégeur agréé tu l'es. Depuis 2001, ajoutes-tu, tout glorieux. Et dois-je compléter ? Vicieux certifié. Idiot manifeste. Comment veux-tu que ton fiston, devant un tel tableau, un tel score (6 mâles, 1 femelle) puisse semer plus tard... [Lire la suite]
Posté par TAOMUGAIA à 08:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 novembre 2007

L’extrême-chasse ou les turpitudes de l’écologie kaki

Au début, ça énerve. C'est bien naturel. Ce qui a été commis l'a été pour, justement, qu'on ait les nerfs en pelote. Et puis, on s'aperçoit que l'effet est de courte durée. Il faut dire que la charge est grossière, risible même. Digne d'eux. CPNT, le parti des miliciens de la nature, protecteurs du vivant en treillis. Et armés. Ecologistes aux yeux morts, comme ceux de leurs trophées, ressuscitant la nostalgie Vichyste. L'ordre doit régner, dans les têtes comme dans les champs. La terre ne ment pas, elle boit le... [Lire la suite]
Posté par TAOMUGAIA à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2007

Ce soir là, le docteur Mengele n’a pas pu aller à la chorale, il avait trop de boulot

C'est abominable et stupéfiant à la fois. On réalise dès lors, réellement, de quoi il s'agit quand on parle de banalisation du mal, d'angle mort de la conscience. Le Mémorial de l'Holocauste à Washington a rendu publics les 166 clichés pris par Karl Höcker, officier SS, adjoint du commandant du camp d'extermination d'Auschwitz, pendant la période printemps-été 1944, intervalle de temps pendant lequel les convois de déportés juifs hongrois terminaient leurs voyages dans un monde de cauchemar. Ces photos montrent des... [Lire la suite]
Posté par TAOMUGAIA à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]